Ajouter votre enseigne
  • You have no bookmark.

Vos favoris :0 enseigne

Connexion

Association Ikebana

Ikebana… art floral qui nous vient du Japon.L’Art des compositions de fleurs s’appelle en Japonais IKEBANA, IKE signifiant VIE, et HANA ou BANA, signifiant FLEUR. Dans le mot fleurs, sont incluse toutes les espèces de végétaux, souches, branches, feuillages divers, roseaux, herbes, etc.. La philosophie de l’IKEBANA peut se traduire ainsi : placer des fleurs vivantes dans des récipients remplis d’eau pour prolonger leur vie.
Les samouraïs pratiquaient l’Art des fleurs, «recherche de calme et de sérénité, moment de méditation purifiant l’âme». Tous les arts traditionnels Japonais mettent en évidence une notion fondamentale, celle du «vide» : ne pas remplir totalement un espace, dire ou faire l’essentiel avec un minimum de moyens afin de laisser la part au rêve, à l’imagination…

Un entretien particulier avec la nature …

C’est l’ESPRIT qui préside à l’élaboration du bouquet. Cet art doit «constituer un entretien particulier avec la nature». La nature au Japon, tient une place particulière, elle est très respectée. Le respect de la Nature apparaît aussi dans le fait que le bouquet ne doit jamais avoir l’air «apprêté». Il doit s’en dégager une impression de naturel. La Nature est «copiée» et non
contrainte.
IKEBANA repose sur une représentation unifiée de l’univers organisé sur 3 plans : le ciel SHU, la terre KYAKU et l’homme FUKU, élément intermédiaire entre le plan spirituel où il évolue et le plan terrestre où il plonge ses racines, tout comme les végétaux. Cela se traduit dans l’art floral Japonais par une règle des bouquets traditionnels : la hauteur des végétaux qui constituent le «ciel» représente une fois et demie le diamètre du vase utilisé. Cette valeur devient 2/3 pour les végétaux représentant l’homme et 1/3 pour la «terre».
Une technique… plus de l’émotion…
Il faut admettre que l’étude du bouquet Japonais commence par une véritable discipline : lent mais passionnant cheminement où l’on apprend style par style une technique permettant de prendre conscience de l’harmonie des lignes principales.
Il existe différentes écoles d’IKEBANA : mais trois grandes universités florales se distinguent des autres par leur importance et surtout par les styles qu’elles enseignent. Il s’agit des Académies IKENOBO, OHARA et SOGETSU.
L’IKEBANA OHARA a pris naissance vers le milieu de l’ère MEIJI,*Madame Wakako OHARA, nommée l emoto de l’école le 14 mai 1995 succède à son père HOUN en attendant que son neveu HIROKI ( âgé de 8 ans) puisse à l’âge de 20 ans être nommé lemoto. Le titre de lemoto se transforme de père en fils.